Edito Novembre 2016 – Père Frédéric Laurent

25 octobre 2016 0 Par Paroisse Saint-Paul
Père Frédéric LAURENTCe mois de novembre sera riche. Il y aura d’abord la fête de la Toussaint et le lendemain, la commémoraison de tous les fidèles défunts. Il y aura ensuite la clôture de l’année de la miséricorde. Puis le festival Art, Culture et Foi. Et enfin il y aura le début du festival missionnaire.
Le 1er et le 2 novembre sont des dates bien ancrées dans nos habitudes. Nous aimons, ces jours-là, nous recueillir sur la tombe de nos chers défunts. Une habitude qui nous vient de notre foi en la résurrection des morts. Mais il est une habitude que nous commençons à négliger, celle d’offrir des Messes pour le repos de l’âme de ces défunts (pour en savoir plus). Ne la perdons pas car nos défunts en ont besoin. Ce n’est un secret pour personne qu’ils n’étaient pas parfaits. Alors aidons-les à être purifiés, offrons des Messes.
Le dimanche 13 novembre à la Messe de 10h45 à Saint-Louis, notre évêque, Monseigneur Alain Castet, fermera la porte de la Miséricorde. Ainsi s’achèvera le jubilé de la Miséricorde (voir l’affiche de cette journée). Cela ne veut pas dire qu’il n’y aura plus de miséricorde dans l’Église. Bien au contraire, après avoir été extraordinaire, comme le jubilé, elle continuera au quotidien. Et sur la paroisse cela se concrétise par la présence de prêtres à votre disposition. Tous les jours de 17h30 à 18h30 un prêtre est là, à l’église Saint-Louis, pour vous accueillir et vous manifester la miséricorde du Seigneur. Profitez-en !
Du 18 au 27 novembre se déroulera le festival Art, Culture et Foi. Voici ce qu’en disait notre curé en 2014 : « les communautés catholiques de la ville de la Roche sur Yon et de son agglomération et la communauté protestante, organisent le festival Art, Culture et Foi. Les artistes nous un offrent regard tout autre sur le monde qui nous entoure. Par leurs recherches d’inspiration, de beauté, de gratuité ils nous ouvrent au surnaturel.
Ce festival par sa diversité de propositions, nous donnera de découvrir des artistes d’origines divers, locaux pour la plupart, reconnus ou non et de faire un peu de chemin avec eux… »
Enfin le dimanche 27 novembre débutera le festival missionnaire. Qu’est-ce que c’est ? C’est une animation festive qui veut nous inciter à témoigner explicitement de la foi auprès de nos contemporains. Nous avons la foi, nous vivons de la foi, pourquoi pas eux ? Des communautés vont donc, chacune selon son charisme, nous apprendre à dire notre foi à ceux qui ne l’ont pas. « Oui, malheur à moi si je n’annonçais pas l’Evangile! »(1 Cor 9, 16), nous dit saint Paul. Nous avons le bonheur de croire, de nous savoir aimés de Dieu. Il nous incombe donc de le faire découvrir à tous. Car la foi est comme un feu. Si nous ne le partageons pas, il risque de s’éteindre en nous.
Le mois de novembre sera donc sous le signe de la vie. La vie éternelle, la vie avec le Christ, la vie partagée. « Choisis donc la vie » (Dt 30, 19), comme nous dit l’Écriture.
Père Frédéric LAURENT osv*
*Oblat de St Vincent de Paul