TOUT A JÉSUS PAR MARIE, interview du Père Airaud sur le livre qu’il vient d’écrire

* Père Philippe-Marie, pourquoi ce livre ?
Il est venu d’une sollicitation des pèlerinages de Vendée pour accompagner un pèlerinage sur les pas du Père de Montfort en mai 2016. J’avais préparé une petite biographie et une présentation de sa théologie pour animer deux veillées. Plusieurs pèlerins m’ont alors demandé de les accompagner dans la préparation de la consécration à Jésus par les mains de Marie. J’avais déjà accompagné des personnes dans le passé et l’idée m’est venue de pouvoir proposer un manuel complet dont pourraient disposer tous ceux qui veulent accomplir cette démarche.
A vrai dire, des livres existent déjà sur le sujet, dont le fameux Livre d’Or, publié par les Pères Montfortains belges au XX° siècle. C’est avec celui-ci que j’ai préparé et prononcé ma consécration lorsque j’avais 19 ans. Il demeure pour moi la référence, même s’il souffre de manques (par exemple, on n’y trouve pas le traité de L’Amour de la Sagesse éternelle et il ne détaille pas chaque jour de la préparation). Quant aux autres parcours, chacun a ses qualités et ses défauts, et ils ne me satisfaisaient pas complètement.
* De quoi parle-t-il ?
C’est un manuel, que j’espère le plus complet possible, qui prépare au renouvellement des promesses du baptême, comme le proposait saint Louis-Marie à la fin de ses missions. Pour ce faire, il développait tout un enseignement sur la place de Marie dans la vie du chrétien, montrant qu’Elle est le chemin le plus sûr, le plus rapide, le plus facile et le plus saint pour aller à Jésus. « Tout se réduit donc à trouver un moyen facile pour obtenir de Dieu la grâce nécessaire pour devenir saint ; et c’est ce que je veux vous apprendre. Et, je dis que pour trouver la grâce de Dieu, il faut trouver Marie » (Secret de Marie, n° 6).
Dans ses écrits, on trouve des indications précieuses mais générales sur ces exercices spirituels. Le Livre d’Or les reprend en suggérant, en vrac, des passages de l’Écriture et de l’Imitation de Jésus-Christ à méditer. Tout le travail a été de s’appuyer sur les indications du Livre d’Or, en ordonnant pour chaque jour les exercices selon une progression spirituelle cohérente, incluant les passages de l’Écriture Sainte, de l’Imitation de Jésus-Christ et, bien sûr, des écrits du Père de Montfort. A cela, j’ai ajouté en annexe toutes les prières utiles. Pour introduire le tout, il y a une brève biographie de saint Louis-Marie Grignion de Montfort et une présentation de sa théologie afin d’aider à mieux entrer tout de suite dans l’esprit des exercices. Enfin, j’ai souhaité mettre dans un même volume les cinq écrits principaux essentiels du saint. Avec tout cela, chacun peut, en suivant les indications à chaque étape, effectuer seul les exercices préparatoires à la consécration selon une formule complète ou une formule brève pour ceux qui ont moins de temps.
* Sa particularité par rapport aux autres livres sur le père de Montfort et sur la Sainte Vierge ?
Le Père de Montfort est l’héritier de toute l’École française de spiritualité, après saint François de Sales, saint Vincent de Paul, le Cardinal de Bérulle, Monsieur Ollier, Madame Acarie, saint Jean Eudes… Il récolte toute la sève de ses prédécesseurs, marqué lui-même par sa formation au séminaire de Saint-Sulpice de Paris. En outre, il dit avoir lu tous les livres à sa disposition sur la Sainte Vierge. Surtout, il dévoile son cœur de saint et de prêtre épris du Seigneur par Notre-Dame. Il veut transmettre à tous ce trésor, en missionnaire zélé, soucieux du salut des âmes.
J’ai envie de vous répondre en pensant à la démarche de saint Jean-Paul II qui avoue qu’il a découvert véritablement la place de la Sainte Vierge – et on se souvient à quel point elle était importante – à travers le Traité de la vraie dévotion à la Sainte Vierge, alors que, jeune homme, il travaillait dans une usine chimique durant la guerre. D’abord dubitatif sur la dévotion à la Vierge Marie, ce fut pour lui une sorte d’illumination car il comprit la force et la justesse de la théologie du Père de Montfort, situant Marie à sa juste place dans le dessein de Dieu, pour Lui donner justement toute sa place dans la conduite de l’âme. Il en a pris sa devise de Pape : Totus Tuus, Tout à Toi (Marie, bien sûr).
Ce manuel ne fait que reproposer un chemin imprégné de la spiritualité mariale de celui qui en est certainement le maître le plus sûr et le plus réputé mondialement.
* Un petit « plus » pour donner envie de le lire ?
Une citation de saint Louis-Marie (Amour de la Sagesse Éternelle, n° 212) :
« Marie est l’aimant sacré qui, étant dans un lieu, y attire si fortement la Sagesse éternelle, qu’elle n’y peut résister. Cet aimant l’a attirée sur la terre pour tous les hommes, et il l’attire encore tous les jours dans chaque particulier où il est. Si nous avons une fois Marie chez nous, nous avons facilement et en peu de temps par son intercession la divine Sagesse. Marie est, de tous les moyens pour avoir Jésus Christ, le plus assuré, le plus aisé, le plus court et le plus saint ».
Pour être tout à Jésus, soyez tout à Marie ! C’est un secret de paix et de joie intérieures ! Bonne route vers la sainteté !
Retrouvez deux émissions RCF où le père Philippe-Marie Airaud parle de son livre :


Partagez