ÉDITO JANVIER 2019

ÉDITO JANVIER 2019

4 janvier 2019 Non Par Paroisse Saint-Paul

A l’aube de cette nouvelle année, que pouvons-nous nous souhaiter les uns aux autres sinon le meilleur en fonction de nos besoins ?

Et nous qui sommes chrétiens, que pouvons-nous faire de mieux que de prier les uns pour les autres, demander la bénédiction sur chacun d’entre nous et même sur nos ennemi(e)s ?

Oui, souhaitons le meilleur à chacun et la bénédiction de Dieu, Lui qui sait mieux que nous-même ce dont nous avons besoin.

 

Nous sommes aussi invités à demander pour notre société, notre Église, notre humanité ce dont elles ont le plus besoin. En voyant les scandales, les bouleversements, les incertitudes quant à l’avenir, les mouvements sociaux de ces dernières semaines, nous ne pouvons qu’être interpellés par le chant des anges à la crèche : « paix aux hommes » (Lc 2, 14)

Oui,  c’est sans doute la paix qu’il nous faut demander et accueillir. Elle a un nom : c’est Jésus. Même à ceux qui ne sont pas en mesure d’accueillir Jésus dans leur vie, la paix de Dieu veut se donner.

Tout homme préfère la paix à la guerre et la paix intérieure au trouble et à la tourmente.

Nous ne pouvons donc que la souhaiter pour toutes nos communautés sociales, pour notre pays, pour l’Église elle-même et nos communautés chrétiennes.

Que la paix de Dieu nous aide à établir la paix entre les hommes et dans  nos cœurs.

 

Pour cela il nous faudra être des « artisans de paix » (Mt 5,9). Dieu a besoin de notre contribution. Il a besoin que nous choisissions le pardon au lieu de la vengeance ou de la rancœur. Il a besoin de nous pour que nous fassions des pas vers ceux qui nous rebutent ou nous font peur.

Il attend de nous d’aimer ceux qui nous persécutent ou ceux qui nous haïssent. De chercher le dialogue plutôt que la séparation et l’indifférence

C’est par ce travail exigent, c’est à ce prix, que la paix peut s’établir dans notre monde.

Nous chrétiens, avons un témoignage indispensable à porter et des actions à mener. Nous sommes appelés à être artisans de paix partout ou nous sommes par des attitudes et actions concrètes.

C’est ainsi que Dieu peut parler à notre monde et agir en établissant Sa paix.

 

Ainsi nous avons des choix à poser, en réponse à l’appel de Dieu, pour entrer dans une dynamique évangélique qui favorise la paix.

« Recherchons donc ce qui contribue à la paix, et ce qui construit les relations mutuelles » (Rm 14, 19)

 

Nous savons cependant que notre bonne volonté ne suffira pas et que nous sommes pauvres dans cette recherche. L’Église nous donne donc l’opportunité de nous tourner vers Marie, Notre Dame de la Paix, dès le premier jour de la nouvelle année civile à travers la journée mondiale de prière pour la Paix et la Solennité de la Mère de Dieu.

Demandons à Marie de nous assister de sa prière et de nous accompagner afin que nous puissions obtenir par Sa grâce ce que nous ne pouvons pas obtenir par nous-même.

Confions-lui notre Église et particulièrement notre France.

 

Je vous souhaite donc un Bonne et Sainte année 2019 ! et que « la paix soit avec vous » ! (Lc 24, 36 ; Jn 20, 19.21.26)

Dominique LUBOT