Pèlerins en Terre sainte, dix jours au pays de Jésus

Pèlerins en Terre sainte, dix jours au pays de Jésus

25 février 2019 Non Par Paroisse Saint-Paul

Dix jours de partage, de grande fraternité et de solidarité, de prière, de chant et de formation ont réuni quarante-trois pèlerins de Vendée du 12 au 21 février en Terre sainte.

Du désert du Néguev aux vertes collines de Galilée, chacun s’est mis en  chemin aux côtés des pères Philippe Airaud, Dominique Lubot,  Jean-Marie Parrat et de Jean-Charles Nicolleau, de François Garnier, sur les pas de Jésus.

Cependant, c’est aux sources du judaïsme  que le pèlerinage a commencé, dans les déserts du Néguev et de Judée. A Arad, ville ancienne du IVème  millénaire avant Jésus, récemment découverte, et  à Massada, forteresse hérodienne au bord de la Mer morte, dans des paysages grandioses.

Puis ensuite à Bethléem, Nazareth, au bord du Jourdain, sur le lac de Tibériade, à Jérusalem, chacun mit ses pas dans ceux du Christ. L’eucharistie fut célébrée chaque jour dans les si belles églises de Terre sainte, sur le chemin de nos pèlerins. Chacun admira Jérusalem du mont des Oliviers et fit comme Jésus la descente vers Gethsémani. Tandis que le père Philippe Airaud lisait des textes des Ecritures et en faisait des exégèses passionnantes, Gila Toledano, guide israélienne, de confession juive,  qui parle couramment l’hébreu, l’araméen, l’arabe et le grec, rappelait l’Histoire et présentait les derniers travaux archéologiques qui « confirment de plus en plus ce que disent les Ecritures », a-t-elle précisé.

Durant ce pèlerinage, il y eut aussi de belles rencontres dans un camp de réfugiés palestiniens à Bethléem. Conférence et repas partagé ont permis de mieux comprendre ce qu’il se vit  dans les territoires autonomes, en Palestine.

Enfin, c’est à Abou-Gosh, soit  Emmaüs, que les pèlerins sont arrivés au terme de leur chemin en Terre sainte.

Maryse

 

Depuis quelques années déjà nos cœurs et nos pensées se tournaient régulièrement vers la Terre Sainte et nous nous disions qu’un jour, lorsque nous serions à la retraite et donc disponibles, nous irions mettre nos pas dans ceux de notre Dieu.

Et voilà que l’occasion arrive plus vite que prévu et revient nous titiller grâce à la proposition d’un pèlerinage organisé par notre paroisse !

C’était l’occasion, le déclenchement qui nous manquait pour sauter le pas et pour ouvrir une parenthèse dans notre quotidien surchargé et trépidant.

Nous voilà embarqués dans cette aventure spirituelle, humaine et intemporelle. En quelques heures de car puis d’avion, nous sommes au pays du peuple choisi …

Voici que les pièces d’un puzzle un peu éparpillées s’assemblent et prennent sens !

Nous sommes comme des enfants qui découvrent que les lieux de leur livre d’histoire existent vraiment ! qu’ils ont une réalité géographique.

Nous mesurons les distances, les chemins parcourus par le Christ, les rencontres qu’Il a fait le long de cette route. Tout prend sens !

L’histoire de notre Dieu se déroule sous nos yeux au fur et à mesure, éclairée des textes bibliques.  Nous traversons le temps, aidés par les explications et commentaires d’une incroyable profondeur du Père Philippe Airaud.

Notre guide Gila, puits de science et de connaissances théologiques, nous fait découvrir avec passion son pays ancré dans la réalité évangélique.

L’équilibre des journées nous transporte : Temps de prière, de visites des lieux saints, d’échange…nous pouvons prendre conscience de la réalité des lieux, de la cohérence des détails donnés dans les évangiles, de l’immense grandeur de notre Dieu qui se fait homme dans toutes ces réalités.

Moments d’intense émotion devant la maison de Marie à l’Annonciation, renouvellement de notre baptême au Jourdain. Peu à peu Jésus devient vraiment notre ami. Sa réalité est la nôtre, nos yeux voient les mêmes paysages, nous sentons les mêmes odeurs, les oliviers de Gethsémani sont les mêmes témoins de nos vies.

Cet état de grâce gagne rapidement le groupe de pèlerins : malgré nos provenances diverses, se crée un vrai climat de fraternité et d’entraide. Nous vivons des souvenirs communs à jamais gravés et cela crée du lien, plus que jamais nous nous sentons enfants d’un même Seigneur.

Enorme prise de conscience que ce pays est aussi le nôtre ! C’est ici que sont nées nos racines ! Nous nous sentons un peu chez nous….il est difficile de partir…

Il nous faut maintenant atterrir, digérer chaque moment, pour transmettre et pour témoigner de l’incroyable amour de notre Dieu fait homme.

V et F

Petit diaporama photo :

Arad
Autel à Arad
Messe à Arad
Messe dans le désert
Désert du Néguev
Messe à Nazareth (basilique de l'Annonciation
Grotte de l'Anonciation vue de dessus
Passage devant la grotte de l'Annonciation
Grotte de l'Annonciation
Groupe à Nazareth
Messe à Bethléem (grotte)
Basilique de la Nativité - Bethléem
Lieu de la Nativité à Bethléem
Lieu du baptême
Lac de Tibériade
Mont des Béatitudes
Capharnaüm
Messe à Magdala
Arrivée à Jérusalem
Escalier de l'époque du Christ à Jérusalem
Oliviers bi-millénaires de Gethsemani
Dômes du St Sépulcre
St Sépulcre
Emplacement du tombeau du Christ dans le St Sépulcre
Carmel du Pater
Esplanade des mosquées -ancienne esplanade du temple
Gila, notre guide israélienne
Piscine de Bethesda