Une nouvelle rentrée, après l’été, c’est toujours un nouveau départ. Nous faisons de nouveaux projets, nous réorganisons notre emploi du temps et prenons des résolutions avec l’espoir de mieux réussir que dans le passé. Pour réfléchir à nos engagements de l’année , on peut peut-être reprendre les 5 aspects de la vie chrétienne que l’on qualifie parfois comme les 5 essentiels :

  1. La Prière : Où en suis-je ? Ai-je un temps quotidien de prière ? d’oraison ? Ne pourrais-je pas prendre une heure hebdomadaire d’Adoration eucharistique? Ce rendez-vous sera un vrai soutien pour ma relation au Seigneur. C’est aussi un service d’Église ! Oser s’inscrire, c’est donner du souffle à notre vie spirituelle et l’assurance de la fécondité de l’Évangile dans nos familles, notre paroisse et notre ville ! Si vous n’avez pas encore gouté à l’Adoration de nuit, osez faire le pas. C’est une expérience unique ! Jésus en parle et donne l’exemple dans les Évangiles. Si vous craignez qu’une fois par semaine soit trop lourd dans la durée, inscrivez vous pour tous les 15 jours ou 1 fois par mois ou/et à plusieurs.

Nous fêterons cette année les 5 ans de l’adoration perpétuelle ! A cette occasion, le P. Florian Racine qui nous a aidés à lancer l’adoration, nous rejoindra pour le week-end du 8 décembre !

Comme vous le savez,  la Vierge-Marie est, sans aucun doute , celle qui guide notre paroisse dans son action apostolique. Cette année encore nous aurons la possibilité de nous préparer en 33 jours à la consécration à Jésus par Marie. Cette consécration se fera communautairement , lors de la Messe solennelle de l’Immaculée conception le 7 déc au soir. N’oubliez pas non plus de prier le chapelet, prière du pauvre, et tant aimé par la Vierge Marie.

La paroisse vous proposera aussi cette année des soirées de prière pour les souffrants ou  des soirées de louange , les lundis soirs une fois par mois.

  1. La Formation : Un chrétien doit se former en permanence. Cela contribue à la conversion de notre intelligence et nous aide à savoir rendre compte de notre foi , dans un monde indifférent ou hostile. Nous pouvons donc nous demander quelle formation , cette année , nous allons suivre. Pourquoi ne pas prendre un cours à l’ICES, à la Maison du diocèse (des livrets sont à disposition dans ces établissements, nous pouvons aussi consulter les sites internet) ou même sur la paroisse à travers les formations des vendredi soirs, le cercle thomiste ou le parcours Zachée ? Se former est important pour garder notre ferveur et grandir dans la foi.
  2. La Vie Fraternelle: Cet aspect, non plus, ne doit pas être négligé. Nous savons qu’un chrétien seul est un chrétien en danger. Prenons garde de ne pas vivre notre foi de façon trop individualiste. Les rencontres paroissiales sont là pour nous aider à vivre l’appel de Jésus à l’Amour fraternelle , de façon concrète. Il y a , en premier lieu, les pique-niques paroissiaux (3 par an), mais, si vous n’avez pas d’engagement dans un mouvement d’Eglise qui vous donne de rencontrer régulièrement des frères et sœurs chrétiens, osez vous engager dans les fraternités paroissiales ! C’est une belle école où l’on apprend à vivre en communauté chrétienne, et où l’on se forme. Profitez aussi du « dîner presque parfait » qui permet , le temps d’un repas , de rencontrer des paroissiens que l’on ne connaît pas. Cette initiative a déjà porté beaucoup de fruits.

4 Le Service : Bien sur, être chrétien c’est agir en chrétien. Aussi , l’esprit de service est au centre de notre vie. Pourquoi ne pas s’engager dans un service auprès de la diaconie paroissiale (repas solidaires, réveillon des personnes seules le 24 déc…) ou dans une association comme la société St Vincent de Paul , pour visiter les personnes seules, ou le secours catholique… ou enfin en vous engageant dans les services paroissiaux (accueil au presbytère ou à l’église, ménage, fleurs, catéchèse, amis de St Louis …). La paroisse à beaucoup de besoins pour se développer et annoncer l’Evangile. Une feuille d’inscription vous sera bientôt proposée.

  1. La Mission : l’Evangélisation n’est pas aisée. Pourtant nous ne serions pas chrétien si, avant nous, des chrétiens n’avaient pas annoncé explicitement Jésus-Christ à nos aïeux. Aujourd’hui pourtant , nombreux sont ceux qui se taisent. Ils ne disent plus rien car ils pensent que le témoignage de vie suffit. D’autres, paralysés par les accusations de prosélytisme, sont persuadés que leur mission consiste à interpeller, à susciter des questions sans indiquer le chemin. Notre vocation est bien d’annoncer Jésus à temps et à contre temps ! Profitons donc des propositions qui nous seront faites durant l’année : missions ponctuelles (comme celles du temps de l’Avent les 22-23 décembre, ou du Carême 2019)… Mais n’oublions pas non plus que l’Esprit Saint nous appelle à oser parler de Jésus à ceux que nous croiserons pour leur proposer de venir à l’Eglise rencontrer un prêtre (permanences tous les soirs de 17H30-18H30) ou pour intégrer un groupe (fraternités paroissiales, parcours alpha)…

 

Toutes ces réflexions ne sont pas là pour nous culpabiliser de ne pas en faire assez, mais pour nous stimuler à avancer , sans nous installer.

Le Seigneur veut bénir cette nouvelle année ! Donnons Lui cette possibilité !

A bientôt et bonne rentrée !

 

  1. Dominique LUBOT
Des jeunes de notre diocèse se préparent à partir aux JMJ (Journées Mondiales de la Jeunesse) de Panama en janvier 2019.
>>>Pour ceux qui voudraient se joindre à eux (18-35 ans), il est encore possible de s’inscrire jusqu’au 1er octobre (voir les modalités sur les fichiers ci-dessous)
Pour télécharger l’affiche, cliquer ici
Pour télécharger le tract d’inscription, cliquer ici
>>>Pour nous tous, paroissiens, il est possible de participer aux JMJ de Panama d’une autre manière… (voir détails dans le tract de parrainage téléchargeable ci-dessous)
*par un don afin qu’aucun jeune du diocèse ne soit empêché d’y participer faute de moyens
*en leur confiant des intentions de prière qu’ils porteront tout particulièrement durant ces jours de rassemblement
Pour télécharger le tract de parrainage, cliquer ici
Pourquoi ne pas inscrire dans notre agenda de cette nouvelle année qui commence, une heure hebdomadaire d’Adoration eucharistique (et même la nuit !) ?
Passer une heure avec Jésus mais pour quoi ?
*Pour mettre la prière au coeur de notre Paroisse, de notre diocèse, de notre ville… et de notre vie !
*Le Seigneur nous invite… Pourquoi refuser l’invitation ?
*Prier pour les nombreuses intentions déposées à la chapelle, porter dans la prière les différents apostolats de la paroisse, du diocèse…
*Gratuitement, par Amour pour Jésus…
Concrètement, comment ça se passe ?
Des centaines de personnes se relaient jour et nuit auprès du St Sacrement exposé dans l’oratoire de la Transfiguration (en haut des marches, sur la droite du presbytère, 37 rue Boileau). Les personnes s’engagent sur un créneau d’une heure par semaine. Il est également possible de prendre un créneau à plusieurs personnes (en particulier pour les créneaux de nuit, plus difficiles…). Ainsi, si 4 personnes s’engagent pour un créneau horaire de nuit, chaque personne n’adorera qu’une heure par mois. N’hésitez pas à proposer à vos amis, l’adoration de nuit peut paraitre plus difficile mais le Seigneur voit nos efforts et nous comble de ses grâces !
Je suis intéressé(e), comment m’inscrire ?
1- contactez le service adoration par mail (adoration85@gmail.com) ou par l’accueil paroissial (02 51 37 04 37)
2- rendez-vous à l’oratoire de la Transfiguration 24/24h, 7/7j au 37 rue Boileau (porte à droite du bâtiment accessible par 4-5 marches)
Pour plus de renseignements :
http://paroissesaintpaul.fr/prier/adoration-perpetuelle-2/

A la suite de la comédie musicale sur St Louis-Marie Grignion de Montfort montée en 2016 pour les 300 ans de sa mort, par l’Institut Musical de Vendée (IMV à Saint-Gab’ à St Laurent-sur-Sèvre, avec les Frères Martineau), il semblait bon de pouvoir poursuivre sur cette belle dynamique.

Une comédie musicale par les jeunes et pour les jeunes autour d’une figure de sainteté tous les deux ans semblait un projet intéressant et stimulant.
En 2017, nous avons commémoré les 20 ans de la mort de Sainte Mère Teresa de Calcutta (décédée et fêtée le 5 septembre), canonisée par le Pape François en septembre 2016 à Rome.
En décembre 2017, c’est également le 250ème anniversaire de la naissance de Gabriel Deshayes, fondateur des Frères de St Gabriel.
En 2018, ce seront les 20 ans de l’IMV et l’occasion de pouvoir monter un beau projet véritablement fédérateur pour l’institut et pour tout l’établissement éducatif.
La figure de Sainte Mère Teresa dépasse les seules frontières et limites de l’Eglise catholique. Elle parle à tous et touche tous les cœurs ! Elle est une figure universelle de sainteté, de bonté et de don de soi. Son visage rayonnant de la joie chrétienne fait d’elle un témoin contemporain d’une brûlante actualité !
De plus, pour les nombreux frères indiens des Frères de Saint Gabriel, en cette année jubilaire, Mère Teresa est un grand témoin de l’Eglise en Inde, et l’occasion pour eux de la donner en exemple.
Ainsi, le projet serait de monter une comédie musicale (spectacle joué, chanté et dansé) sur la vie de Sainte Mère Teresa de Calcutta par les jeunes artistes de St Gab’ avec le soutien de l’Institut Musical de Vendée.
La Comédie musicale sera jouée à St Laurent sur Sèvre (à la salle la « Clef des champs ») du mercredi 26 septembre au dimanche 30 septembre 2018 (7 représentations).

Et en octobre 2018, le spectacle sera proposé pour être joué dans des établissements scolaires et dans des paroisses du diocèse de Luçon.

Le spectacle sera accompagné par la proposition pastorale du témoignage de sainteté de Mère Teresa à travers une exposition et des conférences/témoignages dont celui du Chanoine Christian Daleau (Luçon), ancien référent de Mère Teresa pour la France pendant 15 ans et l’ayant très bien connu personnellement, et celui de l’abbé Alexandre-Marie Robineau (Montaigu), ancien coopérant en Inde et membre de Corpus Christi (association internationale rassemblant des prêtres qui vivent de la spiritualité de Mère Teresa).
Ainsi que d’éventuels autres témoins comme celui de Mlle Carine Rabier-Poutous, ancienne sœur Missionnaire de la Charité de Mère Teresa, écrivain et éditrice…
Ce sera également l’occasion de porter et de soutenir une œuvre caritative en récoltant des fonds et en sensibilisant les différents publics au don de soi pour le service des plus pauvres. ET cela en finançant deux projets humanitaires chrétiens

Pour plus d’informations sur le projet : https://mereteresa-musical.com/

Dossier de presse à télécharger en cliquant ici

Notre ancien évêque, Mgr François GARNIER, s’est éteint au matin de l’Assomption de Notre-Dame, le 15 août dernier, à Beaune (21) où il avait pris quelques jours parmi les siens. Une terrible leucémie l’a terrassé en quelques mois.

Vous trouverez sur le site internet de la conférence des évêques de France, le témoignage de Mgr Laurent ULRICH, archevêque de Lille, son ami (https://eglise.catholique.fr/actualites/459060-hommage-a-mgr-francois-garnier/), et sur celui du diocèse de Cambrai, le message de Mgr Vincent DOLLMAN, coadjuteur de Mgr GARNIER, qui lui succède donc immédiatement comme archevêque de Cambrai (https://www.cathocambrai.com/message-mgr-vincent-dollmann-aux-diocesains.html).

Comme diocésains de Luçon, nous savons ce que nous devons à Mgr GARNIER quand il était parmi nous comme notre évêque (coadjuteur de Mgr Charles PATY, nommé le 31 août 1990, ordonné le 21 octobre 1990, titulaire du siège de Luçon le 25 mars 1991 jusqu’à sa nomination au siège de Cambrai le 7 décembre 2000).

Mgr JACOLIN, notre nouvel évêque, souhaite que nous nous associons à la prière et à l’hommage des cambrésiens, de la famille et des amis du père GARNIER.

Deux propositions sont à communiquer au plus grand nombre :

– Une participation à la sépulture de Mgr François GARNIER à Cambrai le vendredi 24 août à 11h à la cathédrale. Un car est retenu. Il partira ce même vendredi 24 août à 1h45 dans la nuit de la maison du diocèse à la Roche-sur-Yon pour être de retour vers 23h30. Le nombre de places est limité : il est nécessaire de s’inscrire à l’évêché de Luçon le plus tôt possible (Tel. 02 51 28 53 00). Le coût de la place est de 55 € par personne (à payer à l’Association diocésaine de Luçon).

– Une célébration eucharistique d’adieu à Mgr GARNIER et d’action de grâce nous rassemblera à l’église St Louis de la Roche-sur-Yon, le mercredi 29 août 2018 à 19h.

Localement, en paroisse, en communauté chrétienne locale ou en communauté religieuse, en famille, nous aurons à cœur de prier pour le repos de l’âme de Mgr François GARNIER et en action de grâce pour ce que nous avons reçu de Dieu par lui.

Dans l’espérance que donne la foi en Jésus-Christ,

Abbé Jean BONDU,

Vicaire général.

 

 

 

Les messes sont aux mêmes horaires que les week-ends :

Mardi 14 août

*église Notre Dame : 18h30

Mercredi 15 août

*église Notre Dame : 10h (forme extraordinaire

*église St Louis : 10h45

*église St Pierre : 11h

*église St Louis : 19h

 

 

Madame, Mademoiselle, Monsieur, et Cher(e) ami(e) paroissien et paroissienne,

La campagne de la Collecte Paroissiale 2018 est officiellement lancée.

Nous nous permettons, aujourd’hui, de vous faire appel afin que vous aidiez votre paroisse, cette année encore, à honorer ses obligations sur les plans économique et financier.

Comme vous le savez, la Collecte Paroissiale à laquelle s’ajoutent les quêtes, le casuel et la vente des cierges sont nos seules ressources pour assurer

– l’entretien et les coûts de fonctionnement des bâtiments paroissiaux

– les frais de chauffage, d’électricité et de secrétariat que nous essayons au mieux de maîtriser

– le financement de nos différents mouvements

– et les charges salariales de notre personnel.

Notre paroisse est certes riche d’un bénévolat actif et efficace, et si nous sommes très reconnaissants de l’aide apportée gracieusement par de nombreux paroissiens, la gestion administrative de nos différents services, mouvements et parcours requiert au quotidien la présence de secrétaires qu’il nous faut rémunérer à juste titre si nous voulons poursuivre notre mission d’église et d’évangélisation auprès de tous et de chacun.

Nous rappelons au passage que le Denier de l’Église pour lequel vous avez été sollicité(e) en février dernier n’est pas destiné aux paroisses. Celui-ci est versé intégralement au Diocèse afin de financer une partie de la rémunération des prêtres et les services diocésains.

Si une fois encore votre fidélité et votre générosité vous honorent et traduit indéniablement l’attachement profond que vous manifestez à votre paroisse, le nombre de nos plus fidèles donateurs a cependant diminué ces dernières années.

A l’heure où des travaux de réhabilitation vont s’imposer au Presbytère Saint-Louis afin d’assurer à nos prêtres des conditions d’hébergement décentes, nous sommes conscients que la Collecte Paroissiale qui a représenté 36% des recettes de la paroisse en 2017 ne nous permettra pas de faire face à tous nos engagements.

Par ailleurs il nous faut dès à présent anticiper la prise en charge de certains travaux d’aménagements techniques (sonorisation, déplacement du maître-autel, etc.) dans le cadre du plan de restauration de l’église Saint-Louis.

Parce que votre contribution, même modique, représente notre unique source de revenus, nous comptons à nouveau sur vous.

Sur un plan pratique votre don en espèce ou par chèque bancaire peut être déposé sous enveloppe dans les corbeilles des quêtes, dans les différents accueils paroissiaux, au secrétariat de la paroisse, au presbytère ou par courrier à l’adresse suivante :

Secrétariat de la Paroisse Saint-Paul, 37, rue Boileau, 85000 LA ROCHE-SUR-YON

Nous vous rappelons que tous les dons sont déductibles de l’impôt sur le revenu à hauteur de 66% du montant du don versé. Un reçu fiscal vous sera systématiquement adressé si vous en faites la demande. Il vous suffit pour cela de le préciser en nous indiquant votre adresse postale.

Au nom du Conseil Économique et de l’équipe pastorale, le Père Dominique LUBOT, curé de notre paroisse, vous vous remercie par avance pour votre générosité renouvelée.

Merci également de sensibiliser votre entourage, vos proches, parents et amis, à venir toujours plus nombreux nous soutenir financièrement.

Merci pour votre bienveillante attention.

>Télécharger le courrier

Pour le Conseil Économique

Père Dominique LUBOT, Curé de la Paroisse Saint-Paul

Dans le film qui donne le titre à cet éditorial, le héros, interprété par Tom HANKS, se retrouve seul sur une ile déserte en plein milieu de l’océan.
Employé de la FEDEX, il est rescapé d’un accident d’avion ; Jour et Nuit, il pense à sa fiancée dont il porte la photo en médaillon pendentif. Cela le soutient et l’encourage dans sa survie quotidienne jusqu’au jour où il parvient à se fabriquer un radeau assez solide et où il finit par être sauvé. Entre temps sa fiancée a fondé une famille et lui s’efface sans bruit. Dans sa solitude, il avait gardé finalement un dernier colis à livrer pour une cliente, et l’on devine, à la fin du film, que cette conscience professionnelle va lui permettre de rencontrer le grand amour…
L’été va nous éloigner les uns des autres et du cadre habituel de nos activités. Que la pensée du Seigneur ne s’éloigne jamais de nous et par la prière nous resterons fidèles à notre vie chrétienne.
Il n’est pas inutile de porter sur soi en pendentif en bracelet ou en bague, un signe de notre attachement au Christ ou à la Vierge Marie, petite croix, chapelet, dizainier etc. Il peut contribuer à nous rappeler que le Seigneur est proche et nous éviter que cet été soit un désert spirituel. Nourriture minimum : l’Eucharistie du Dimanche, manne des chrétiens, vrai Pain venu du Ciel qui donne la Vie s’il est reçu dans les bonnes dispositions que favorise la prière.
« Nul n’est une île » écrivait Thomas MERTON* :
Restons unis tout cet été par la prière des uns et des autres.
Restons surtout unis au Christ par l’intercession de la Vierge Marie et de tous les saints. La Croix est notre radeau de survie, les églises de nos villes et villages des nefs accueillantes. Le Salut est là, et l’Amour est au bout du voyage !
Bon été à tous
                                                                                                          P Bruno FELGEYROLLES OSV
Habitants de la Roche et des environs… Vous n’avez pas pu louper cette information : Le tour de France sera chez nous début juillet.
Un décompte des jours place Napoléon…, l’église St Louis, la Mairie, le Conservatoire et le Musée revêtus des couleurs des maillots… Tout est prêt et attend les coureurs !
L’église St Louis s’est également parée pour l’occasion d’un cycliste bien connu et aimé des amateurs du 7ème art… Don Camillo !
Pour ceux qui le souhaitent, nous vous proposons de prier pour les coureurs et tous les sportifs à l’aide de la prière ci-dessous :
Prière pour le tour de France 2018
Seigneur, nous te prions pour les cyclistes et sportifs.
Qu’ils aient la force d’aller jusqu’au bout d’eux-mêmes et si possible un peu plus loin sans peur et sans artifices, la force de se faire violence pour être loyal en toutes circonstances, la force de jouer non pour briller seul mais en étant solidaire d’une équipe
Donne-leur d’être dans la vie comme sur la route : fidèles en amitié, forts pour servir, passionnés du meilleur.
Assez humbles pour savoir ce qu’ils valent et ce qu’ils doivent aux autres, aux entraîneurs, à Toi qui leur donnes le physique et le moral.
Donne-leur encore le goût de Te choisir comme arbitre de leurs choix, énergie de leurs vies, entraîneur vers le Père. Ne leur permets pas d’oublier que la vraie compétition c’est la course de la Vie.
Tu en es le prix éternel.

 

 

Chers paroissiennes et paroissiens,

Entre la Coupe du monde de football et le Tour de France à La Roche, nous pourrions presque oublier l’événement tant attendu de l’arrivée de notre nouvel évêque : Mgr François Jacolin. Sa nomination fin mai sera suivie par son installation le dimanche 15 juillet à 16h00. De quoi s’agit-il ?

Évêque nommé, il doit encore prendre possession de la cathèdre, le siège sur lequel, seul, il peut s’asseoir. Ce siège donne son nom à la cathédrale, église-mère des églises du diocèse. Ce siège symbolise l’autorité qu’il a reçue, comme successeur des Apôtres, pour guider la portion du peuple de Dieu qui lui est confiée. Étant déjà auparavant évêque du diocèse de Mende, il n’a pas besoin de recevoir l’ordination épiscopale, mais cette installation officielle inaugure son ministère de pasteur du diocèse de Luçon, en présence de ses frères évêques dans la communion avec le Saint-Père. Cet événement concerne évidemment tous les diocésains de Luçon et vous êtes tous les bienvenus pour soutenir et accompagner notre nouvel évêque au moment où il deviendra pleinement notre pasteur, comme le Christ présent au milieu de nous pour conduire le troupeau.

En y réfléchissant un peu, on peut mesurer combien ce ministère épiscopal est bien trop lourd pour de frêles épaules humaines. La charge est immense et la responsabilité du salut des âmes incombe au berger du troupeau. L’évêque n’est pas seulement le pasteur de tous les catholiques de Vendée, il est pasteur de tous les habitants, au sens où il doit porter le souci que toutes les personnes vivant sur notre territoire puissent découvrir le Christ et en vivre. On sait d’ailleurs à quel point la mission lui tient à cœur et il l’a bien signifié lors de sa première rencontre avec les prêtres et les diacres du diocèse. Puisque nous sommes tous solidaires car membres d’un même corps, je vous propose donc de prier pour notre évêque, fidèlement, chaque jour, peut-être en disant une dizaine de votre chapelet pour lui. Il ne doit pas porter tout seul cette charge. Nous pouvons la lui rendre plus légère par l’amour que nous lui montrerons et la prière qui pourra lui rendre « le joug plus facile et le fardeau plus léger » (Mt 11, 30).

Rendons grâces au Seigneur qui ne nous laisse pas orphelins et confions notre évêque et tout le diocèse à sa sainte patronne Notre-Dame de l’Assomption ! Bon été à vous tous et profitez bien de ce temps de repos – pour ceux qui peuvent en prendre -, sans oublier de vous reposer aussi dans le Seigneur pour recharger vos batteries spirituelles.

 

Père Philippe-Marie

  1. Nous aurons l’honneur d’une des premières visites de notre évêque dans le diocèse, dès le dimanche 26 août à l’église Saint Louis, pour la fête patronale (normalement le 25 août), à l’heure habituelle de la Messe du matin (10h45). N’hésitez pas à rentrer un peu plus tôt de vacances pour entourer largement notre évêque de notre communauté paroissiale nombreuse.