Edito Novembre 2020

20 octobre 2020 Non Par Paroisse Saint-Paul

« Obligés » à la sainteté

Le mois de novembre commence par la fête de la Toussaint : heureuse perspective de notre finalité dans la communion de tous les Saints. La constitution dogmatique sur l’Église, Lumen Gentium évoque même l’obligation à la sainteté : « Par le sacrement de Confirmation, (…) [les fidèles baptisés] sont obligés ainsi plus strictement tout à la fois à répandre et défendre la foi par la parole et par l’action en vrais témoins du Christ » (11).

La paroisse, comme portion de l’unique Église du Christ sur un territoire précis, est elle-même « obligée » d’annoncer, de promouvoir et d’organiser cette sainteté fraternelle ou fraternité de sainteté. Dans cette perspective, notre paroisse se met en ordre de marche pour emprunter le Chemin Intégral de Nouvelle Évangélisation (C.I.N.É.).

Est-ce un plan pastoral de plus ? Est-ce l’initiative missionnaire du moment ? Pas seulement ! C’est la mission explicite et intégrale de l’Église pour bâtir la civilisation de l’amour à travers une paroisse « communauté de petites communautés de disciples-missionnaires de Jésus-Christ ».

Déjà le pape Paul VI dans son exhortation apostolique Evangelii Nuntiandi, soulignait le fait que toute pastorale chrétienne, toute initiative missionnaire, tout élan de fraternité, doivent impérativement être fondés sur le message évangélique de conversion. Ce message est contenu tout entier dans ces paroles de Jésus : « Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile » (Mc 1,15).

Tout de suite après cette première annonce évangélique, Jésus appelle pour former la première communauté de disciples-missionnaires. « Jésus dit [à Simon et à André son frère] : « Venez à ma suite. Je vous ferai devenir pêcheurs dhommes » (Mc 1,17). Être pêcheurs d’hommes, c’est d’abord pêcher et ensuite apprendre aux hommes, tirès de l’eau du péché et de la mort, à vivre à pleins poumons. C’est-à-dire à vivre la vie nouvelle en Christ à travers une communion effective et affective dans son Esprit.

Suivre Jésus c’est véritablement être son disciple sur un chemin de conversion permanente assurée concrètement par la communion fraternelle pour devenir des pêcheurs d’hommes.

Voilà le modèle indépassable de l’Évangile du salut que le C.I.N.É. a pour objectif de déployer pour TOUS, en allant à TOUS, et en donnant TOUT.

La paroisse vous propose donc de faire les premiers pas sur ce C.I.N.É. en vous préparant à la retraite fondamentale d’évangélisation du 5 au 7 février 2021, grâce à 8 rencontres hebdomadaires, à partir du 1er décembre. Ces rencontres s’articulent autour d’un petit temps de prière, d’une courte prédication et d’un bon temps de partage en petits groupes autour du thème de la prédication. Elles sont ouvertes à tous.

VENEZ ET VOYEZ !