ACTUALITES PAROISSIALES

Toute l’actualité de votre paroisse est condensée sur cette page. N’hésitez pas à naviguer parmi tous les articles proposés.

Contempler, rendre grâce, intercéder. annoncer

Le mois de juin qui va bientôt commencer est traditionnellement consacré au Sacré Cœur. Durant ce mois nous avons la grâce de pouvoir célébrer la fête du Saint Sacrement (3 juin) et la fête du Sacré Cœur (8 juin) , deux fêtes eucharistiques.

Il y aura aussi de manière plus discrète la vénération de la Vierge Marie qui se fera par la mémoire de son Coeur Immaculé (9 juin), succédant au Cœur de Jésus.

Nous aurons deux grandes fêtes ecclésiales marquant ce mois :

la première, la naissance de Jean le Baptiste (24 juin) aux alentours du solstice d’été « il faut qu’il grandisse et que moi je diminue » et la deuxième, la solennité de St Pierre et Saint Paul (29 juin) , les deux piliers de l’Église.

A travers ces fêtes, nous sommes invités à contempler le Cœur du Christ, ce côté ouvert d’où jaillissent l’eau et le sang, et à rendre grâce pour le don de son amour et des sacrements fait à l’Église.

Nous pourrons aussi intercéder pour demander des vocations sacerdotales au Christ, comme le souhaitait le Curé d’Ars :«  Le sacerdoce c’est l’amour du Sacré Cœur de Jésus »

Nous pourrons aussi intercéder pour notre nouvel évêque récemment nommé : Monseigneur François JACOLIN qui rencontrera les prêtres et les diacres du diocèse le 14 juin.

Cette contemplation du Cœur Eucharistique de Jésus doit nous ressourcer et nous interpeller : « comment être missionnaire durant cet été ? «

 

 

 

 

Père Jean Marie PARRAT

Le Pape François a nommé ce mardi 29 mai, Mgr François Jacolin évêque du diocèse de Luçon, il était jusqu’à présent évêque du diocèse de Mende.

Mgr Jacolin - Bureau - Credit-Photo_Nolwenn-Bottou_Diocese-Mende - WebAprès sept mois et demi d’attente, notre diocèse connaît le nom de son nouvel évêque. Il s’agit de Mgr François Jacolin, 68 ans, qui était jusqu’à présent évêque de Mende depuis onze ans et qui devient le 47e évêque de Luçon. C’est la première fois depuis le XVIe siècle qu’un évêque nommé sur le siège de Luçon soit déjà évêque. La messe, qui verra officiellement Mgr Jacolin entrer en fonction, sera donc une messe d’installation et non une messe d’ordination épiscopale. Elle aura lieu le 15 juillet, à 16h en la cathédrale de Luçon, tous les vendéens sont invités. A midi, en ce mardi 29 mai, toutes les cloches des églises de Vendée ont sonné pour l’annonce de la nomination de ce nouvel évêque que l’Esprit Saint nous envoie. Mgr Jacolin a fait partie de la congrégation des Missionnaires de la Plaine et de Sainte-Thérèse, congrégation née en Vendée en 1928.

Son message aux Vendéens

Message aux catholiques de Vendée et à tous les Vendéens

Chers frères et sœurs de l’Eglise qui est en Vendée.

Voici que je suis envoyé vers vous pour être évêque de Luçon.

Je connais encore peu le diocèse. Mais, étant entré chez les Missionnaires de la Plaine et de sainte Thérèse qui étaient implantés dans mon diocèse d’origine, le diocèse de Bourges, j’ai vécu là-bas en communauté avec des Vendéens pendant plus de vingt ans.

Je leur dois beaucoup et je désire rendre un peu au diocèse de Luçon ce que j’ai reçu d’eux : en particulier le sens de la mission qui nous appelle à nous rendre proches de tous ; et aussi le sens de la communion fraternelle qui nous apprend à assumer dans la confiance nos différences, comme les enfants d’une même famille.

Chaque diocèse est unique. Je désire prendre le temps d’entrer dans votre Histoire Sainte avec le Seigneur, histoire généreuse et héroïque. Je désire me mettre à votre service pour que nous avancions ensemble aujourd’hui sur ce chemin qui vient de plus loin que nous et qui nous conduit bien au-delà de notre horizon naturel, le chemin de l’Evangile.

La parole du Christ qui a présidé à votre synode de 2006 résonne comme une puissante invitation à l’espérance : « Marchez, je suis avec vous ! »

J’ai une pensée fraternelle pour votre évêque émérite, Monseigneur Alain Castet et je lui demande de prier pour moi.

Je compte aussi sur votre prière et je fais appel à votre miséricordieuse bienveillance.

Je suis déjà de cœur avec vous et j’espère bientôt vous rejoindre pour commencer à marcher avec vous, dans la joie de l’Evangile.

+ François JACOLIN

 

Un prêtre du Berry

Né en 1950 (la même année que Mgr Castet), ordonné prêtre en 1982 pour l’archidiocèse de Bourges, Mgr François Jacolin fut membre de l’équipe des Missionnaires de la Plaine à Saint-Gaultier (1984-1991) après ses premiers vœux dans cette congrégation le 4 août 1984. Il y fit sa profession perpétuelle le 30 septembre 1987 ; puis prêtre dans l’équipe d’animation spirituelle de l’Institution Léon XIII à Châteauroux (1985-1989). De 1989 à 1991, Mgr Jacolin fut membre du service diocésain de la catéchèse. À partir de 1991 et jusqu’en 2004, Mgr Jacolin était membre de l’équipe sacerdotale d’Argenton-sur-Creuse. En 2001, il fut nommé curé modérateur de l’équipe sacerdotale chargée des paroisses d’Argenton, d’Éguzon et de Saint-Benoît-du-Sault. Puis de 1993 à 1999, Mgr Jacolin fut chargé de la formation des laïcs en responsabilité. En 1996, il devint Supérieur diocésain de la communauté des Missionnaires de la Plaine. Entre 1997 et 2003, il était délégué épiscopal pour le Renouveau charismatique. Il fut également, aumônier des Gens du Voyage de l’Indre (1998-2007) ; aumônier fédéral des mouvements « Chrétiens dans le monde rural » (2000-2006) ; vicaire épiscopal délégué à la vie religieuse (2003-2007) ; curé modérateur de l’équipe sacerdotale chargée de la paroisse de la Résurrection à Châteauroux (2004-2007).

 

Mgr Jacolin - Portrait 3 cathèdre - Credit Photo JF SALLES - WebEvêque des Lozériens depuis onze ans

Depuis 2007, Mgr Jacolin était évêque du diocèse de Mende. Au sein de la Conférence des évêques de France, Mgr Jacolin est membre de la Commission épiscopale pour la mission universelle de l’Église, en charge des Gens du Voyage. En onze ans d’épiscopat, Mgr Jacolin a rédigé trois lettres pastorales :

 

Autre publication de Mgr François Jacolin :

Nouvelles orientations pastorales : Grandir ensemble dans le Christ. Une relecture des 12 dernières années de la vie du diocèse (01/09/17)

 

Points marquants des 11 années d’épiscopat de Mgr Jacolin en tant qu’évêque de Mende :

La reconfiguration et la mise en place des nouvelles paroisses : le travail en équipe de prêtres sur une même paroisse et l’articulation entre l’équipe pastorale et les laïcs associés à la charge pastorale en proximité sur les communautés locales

La gestion des travaux de réhabilitation et de mise aux normes de la Maison diocésaine en même temps qu’une réorganisation des services pastoraux diocésains

Le lancement des Ecoles de prière pour les enfants et les jeunes, et pour les adultes

La création d’une fête diocésaine pour Pentecôte en 2011 : SpiriTous, avec une deuxième édition en 2018.

L’accueil de prêtres Fidei donum en Lozère et de religieuses de l’étranger

 

Le site du diocèse de Mende https://www.diocese-mende.fr

 

Sa biographie détaillée

Né le 25 avril 1950 à Fontainebleau.

Petit séminaire de Neuvy-sur-Barangeon (18).

Etudes universitaires : Faculté des Lettres à la Sorbonne.

Obtient une licence et une maîtrise en Lettres Classiques.

Professeur de français pendant 5 ans à Sainte-Marie de Bourges (1972-1977).

Rentre au Séminaire français de Rome – Université Grégorienne.

Licence canonique de Théologie, avec spécialité en Théologie biblique.

Ordonné prêtre le 4 avril 1982, pour l’archidiocèse de Bourges.

1ère profession le 4 août 1984 et profession perpétuelle le 30 septembre 1987 dans l’Institut religieux des Missionnaires de la Plaine et de Sainte-Thérèse.

Nommé Évêque de Mende le 16 janvier 2007.

Consacré Évêque le 18 mars 2007, en la cathédrale de Mende.

 

Devise épiscopale :

« Par la confiance et l’amour »

 

Ministères :

  • 1984 – 1991 : Équipe des Missionnaires de la Plaine à Saint-Gaultier (36).
  • 1985 – 1989 : Prêtre dans l’équipe d’animation spirituelle de l’Institution Léon XIII à Châteauroux.
  • 1989 – 1991 : Membre du service diocésain de la Catéchèse.
  • 1991 – 2004 : Membre de l’équipe sacerdotale d’Argenton-sur-Creuse (36).
  • 2001 – 2004 : Curé modérateur de l’équipe sacerdotale chargée des paroisses d’Argenton (14 communes), d’Éguzon (8 communes) et de Saint-Benoît-du-Sault (17 communes).
  • 1993 – 1999 : Chargé de la formation des laïcs en responsabilité.
  • 1996 – 2002 : Supérieur diocésain de la communauté des Missionnaires de la Plaine du Berry.
  • 1997 – 2003 : Délégué épiscopal pour le Renouveau charismatique.
  • 1998 – 2007 : Aumônier des Gens du Voyage de l’Indre.
  • 2000 – 2006 : Aumônier fédéral du CMR de l’Indre.
  • 2003 – 2007 : Vicaire épiscopal délégué à la vie religieuse.
  • 2004 – 2007 : Curé modérateur de l’équipe sacerdotale chargée de la paroisse de la Résurrection à Châteauroux (36).
  • Depuis 2007 : Evêque de Mende (48)

Chers amis de la Roche sur Yon,

C’est avec grande joie que nous venons vivre du 7 au 11 juin un séjour missionnaire à la Roche sur Yon.

Nous sommes une petite équipe de 8 jeunes adultes, qui suivent en ce moment une formation de disciple de 9 mois, ou y travaillent, dans la Home Mission Base de Salzbourg (fondée par la communauté chrétienne reconnue Loretto). Nous avons entre 18 et 27 ans.

Dans le programme de cette formation de disciple, nous envoyons des jeunes répartis en équipe dans 4 pays (Ialie, Roumanie, Rwanda et France)  en « outreach », c’est-à-dire voyage de mission. C’est dans ce cadre que nous venons en France pour 2 semaines.

Pour ce voyage, il y a trois objectifs principaux : le premier est de bénir et soutenir l’Église locale et les communautés existantes ; le second objectif est de proclamer l’Évangile et de porter Jésus Christ à ceux qui ne le connaissent pas ; et le troisième est finalement que nous puissions nous-mêmes grandir et  nous laisser encouragés par ce que le Seigneur fait en France.

Nous nous réjouissions de vivre des expériences fortes et espérons faire la connaissance avec chacun de vous.

Tout spécialement nous vous invitons à la soirée de prière du samedi 9 juin 2018 dans votre paroisse.

Nous nous réjouissons de faire beaucoup de rencontres et d’avoir des discussions intéressantes.

Que le Seigneur vous bénisse,

Bernadette et Anna – pour le groupe de l’école des disciples J9 à Salzbourg

Marie dans la lumière de Pâques

Après avoir fêté la résurrection du Christ, et fortifiés par les grandes joies pour notre paroisse d’avoir accueilli 8 catéchumènes qui ont pu recevoir les sacrements d’initiation pendant la veillée pascale, nous sommes dans l’attente de l’Esprit Saint.

Ce mois de mai est très riche : de l’Ascension à la Pentecôte, nous célébrons le Christ victorieux. Mais ce mois où la nature refleurit est aussi traditionnellement consacré à la Très Sainte Vierge Marie.

Avec la bienheureuse Vierge Marie nous sommes invités à magnifier le Seigneur. Elle a répondu à l’appel de Dieu avec une disponibilité totale. Marie fut la « servante du Seigneur », non seulement en accueillant sa maternité divine, mais en accomplissant fidèlement la volonté du Père à travers la Croix, la Résurrection et l’Ascension du Fils et jusqu’à la Pentecôte.

A notre tour, accueillons le Christ dans nos vies avec la même générosité. Demandons à Notre Dame de nous modeler à l’image de son Fils en nous laissant toujours conduire comme Elle par l’Esprit Saint, et renouvelons notre OUI à Dieu.

Au nom de l’Équipe Pastorale, je vous souhaite un bon et saint mois de Mai

 

Marie-Annick ROY

Coordinatrice de la catéchèse,

Paroisse St Paul

On connaît la méthode de travail des trois huit : les 3 × 8 ou trois-huit sont un système d’organisation d’horaires de travail qui consiste à faire tourner par roulement de huit heures consécutives trois équipes sur un même poste, afin d’assurer un fonctionnement continu sur les 24h d’une journée…

            Le lundi 9 avril 2018 le rendez-vous hebdomadaire du catéchisme a pris la forme des 3 X 20: trois fois vingt minutes pour les enfants, leurs parents et leurs catéchistes…

– Vingt minutes de goûter festif dans la joie de Pâques au lendemain du Dimanche de la Miséricorde;

– Vingt minutes d’enseignement en images et questions pour tous portant sur la Résurrection;

– Vingt minutes de prière en compagnie du Christ ressuscité à l’Oratoire de la Transfiguration – bien petit pour plus de 30 personnes !

Cette heure de «caté» particulière et bien remplie a fait l’unanimité des participants et a laissé à chacun un goût de rencontre fraternelle, familiale et spirituelle encore accentuée par la présence des nouveaux baptisés de Pâques: une Maman et trois enfants !

Tous sont repartis dans l’action de grâce, bien décidés a porter témoignage,dans leurs familles, dans leurs écoles et leurs quartiers, par leur vie autant que par leur parole, de la joyeuse nouvelle de l’Amour du Christ qui nous aimés jusqu’à mourir sur la Croix et qui est désormais ressucité, avec nous jusqu’à la fin des temps.

Vivement le catéchisme !

            P.Bruno, les Soeurs et les Catéchistes.