La France Prie

7 février 2022 Non Par Communication 1

Charte de l’Initiative LA FRANCE PRIE

But et mission de l’Initiative LA FRANCE PRIE

L’initiative LA FRANCE PRIE est une initiative de prière pour la France initiée pas des laïcs catholiques. Le seul objectif de l’initiative LA FRANCE PRIE est de promouvoir, lister et présenter les chapelets priés en public dans la cadre de cette initiative dans les villes et villages de France.

Il s’agit de confier notre pays à Notre-Dame et de lui demander son aide pour tous les habitants dans la crise actuelle afin de retrouver la paix et la liberté dans la société dans le respect de l’ordre et du droit naturel.

L’invitation à la prière est une invitation à réciter le chapelet en commun et non une invitation à des manifestations ou des marches de protestation. Sans exception et de manière exclusive il s’agit d’une pure action de prière au sens de la liberté constitutionnelle de culte garantie par la république.

L’initiative LA FRANCE PRIE n’est aucun cas une manifestation en dehors du but déclaré de la prière du chapelet. Par conséquent, l’initiative LA FRANCE PRIE se distancie par avance et expressément de toutes les actions en dehors de l’objectif de prière susmentionné, en particulier les actions politiques ou actionnistes.

Code de conduite et obligations des initiateurs locaux

Les initiateurs des réunions de prière inscrites sur notre site internet ou sur le groupe Telegram et promues par l’initiative LA FRANCE PRIE s’engagent à adhérer au code de conduite. Les initiateurs s’engagent à s’assurer que toutes les personnes participant à la réunion de prière respectent ce code de conduite. L’obligation entre en vigueur dès l’annonce de la réunion de prière à l’initiative LA FRANCE PRIE.

Seuls les prières, textes ou autre matériel de publication approuvés par écrit par l’initiative LA FRANCE PRIE font partie de l’initiative LA FRANCE PRIE.

L’utilisation abusive ou l’instrumentalisation de l’initiative LA FRANCE PRIE, en particulier les contenus non autorisés, les manifestations activistes comme des tracts et banderoles, les expressions d’opinion à motivation politique, les événements et les campagnes politiques ne font pas partie de l’initiative.

Obligations de tous les participants

Tous les participants s’engagent au calme et à la dignité chrétienne ainsi qu’à un déroulement ordonné de la réunion de prière et à une dévotion appropriée.

Les instructions des forces de l’ordre et de l’exécutif (police) doivent, sans exception, être suivies de manière polie et paisible.

Les questions légales, etc. doivent être clarifiées à l’avance sur place. L’initiative LA FRANCE PRIE ne publie que des règles générales du droit en vigueur dont l’application concrète revient aux initiateurs locaux, notamment les déclarations préalables en mairie si nécessaire.

Médias et droits d’auteur

Les déclarations publiques, interviews, reportages dans les médias, etc. doivent sans exception être clarifiés avec l’initiative LA FRANCE PRIE et approuvés par écrit par ses responsables nationaux. Les déclarations, interviews, reportages dans les médias, etc. non approuvés par écrit par l’initiative LA FRANCE PRIE ne font pas partie de l’initiative. Les journalistes et reporters, les revues, journaux et leur

propriétaire s’engagent à soumettre le contenu des publications à l’initiative LA FRANCE PRIE en temps utile avant la publication pour autorisation et approbation. En principe le travail médiatique n’est pas un objectif de l’initiative LA FRANCE PRIE, dont l’objectif reste exclusivement la prière commune du chapelet en public.

Uniformité des réunions de prière : Ut unum sint (St. Jean, 17, 11)
La prière commune doit avoir lieu si possible le mercredi soir. La réunion de prière doit avoir lieu devant

une église, un calvaire, une statue, une chapelle ou un lieu catholique similaire.

Nous voulons faire une profession publique de notre Foi et prier pour la société en public. En annonçant la réunion de prière, les initiateurs s’engagent à faire en sorte que seul le chapelet soit récité, accompagné d’un ou deux chants catholiques et de courtes prières traditionnelles, le tout pour une durée maximale d’environ 30 minutes. Le chapelet est récité de manière alternée en deux groupes. Si des enfants sont présents il est souhaitable qu’ils récitent aussi une dizaine de chapelet.

Pour les grands groupes de plus de 30 personnes ou les processions, il est préférable que le groupe soit subdivisé en plusieurs chapitres.

Afin de donner un signe visible qu’il s’agit d’une réunion de prières, il est conseillé d’utiliser des bannières de procession, des cierges bénis, etc.

Si un prêtre catholique est présent lors du chapelet, c’est à lui seul qu’il revient de faire une petite allocution et de bénir les participants. Toutefois la responsabilité du bon déroulement de la prière reste auprès de son initiateur.

Louis-Pierre Laroche, initiateur international           Julien Le Page, responsable France